Toyota, le plus grand constructeur automobile au monde, a revu en septembre ses prévisions de production à la baisse pour l’ensemble de l’année. Ford a annulé des postes de travail dans son usine F-150 de Dearborn, à Detroit, et General Motors a prévu une baisse de ses bénéfices jusqu’à 2 milliards de dollars. Les effets de la pénurie actuelle de puces commencent à se faire sentir.

Et cela ne se limite pas à l’industrie automobile. Les nouvelles habitudes de consommation, suscitées par la Covid-19 et les fermetures qu’elle a occasionnées, ont vu des pics spectaculaires de la demande de certains produits comme les consoles de jeux, les téléviseurs, les ordinateurs et les smartphones coïncider avec des arrêts de production. Des phénomènes météorologiques extrêmes ont également entraîné l’arrêt temporaire de plusieurs usines l’année dernière. Cela n’a fait qu’accroître la pression sur les fabricants de puces, déjà confrontés à la demande liée au développement de produits et de services à forte composante technologique.

La demande a dépassé l’offre

Ce déséquilibre crée non seulement des pénuries de puces, mais en raison de la demande accrue de matériel de télétravail et d’infrastructures informatiques sur site, la disponibilité des circuits imprimés, des résistances, des condensateurs et d’autres pièces se raréfie, ce qui affecte directement les centres de données.

Le sous-investissement dans les supports a été l’un des principaux facteurs d’aggravation de la pénurie de puces. Deux des plus grandes entreprises mondiales de semi-conducteurs encaissent désormais des coûts plus élevés pour faire face à la pénurie. Advanced Micro Devices a investi dans ses propres capacités, et Intel s’efforce d’atténuer la pénurie en s’associant à d’autres fournisseurs.

Comme les entreprises enregistrent des coûts plus élevés tout au long de leurs chaînes d’approvisionnement, l’inflation des prix semble inévitable – ce qu’a déjà confirmé Robert Johnson, CEO de Vertiv, un leader du marché de la fourniture d’infrastructures pour des centres de données.

Pour les entreprises qui doivent déjà faire face à d’importants défis de gestion liés à l’exploitation de l’infrastructure des centres de données, cette inflation risque de présenter de sérieux obstacles financiers et logistiques. Tout porte à croire que même si la pénurie de puces s’atténue cette année ou la suivante, les prix des produits resteront probablement élevés.

Avec des budgets d’infrastructure informatique épuisés en raison de besoins en capacité accrus et du boom du télétravail provoqué par la Covid-19, la rentabilité et la survie de certaines entreprises pourraient être menacées en cas d’une nouvelle hausse des coûts.

Mais Evernex aide à éviter les dysfonctionnements

Grâce à son expertise en tant que fournisseur de maintenance par un tiers (TPM), Evernex peut prolonger la durée de vie de l’infrastructure informatique grâce à un support rentable dont le coût est jusqu’à 70 % inférieur à celui du fabricant de l’équipement d’origine (OEM). Nous supprimons ainsi la nécessité de remplacer l’équipement encore fonctionnel par du neuf. Cela permet aux entreprises d’être indépendantes des dates de fin de vie (lorsque le fabricant d’origine arrête de fabriquer le matériel) et des dates de fin de vie du service (lorsque le fabricant d’origine cesse d’assurer la maintenance du matériel), réduisant ainsi les coûts et la demande sur les chaînes d’approvisionnement manufacturières responsables de la hausse des prix.

Si jamais une entreprise doit acheter du matériel de remplacement ou supplémentaire pour répondre à une plus grande capacité, le matériel reconditionné d’Evernex offre de nombreux avantages.

Les équipements et éléments reconditionnés par Evernex sont inspectés, nettoyés, testés et restaurés pour répondre aux spécifications originales de l’usine. Les entreprises maintiennent des niveaux normaux d’opération tout en augmentant le retour sur investissement, sans compromettre la performance ou la qualité. Elles n’ont ainsi pas besoin d’acheter de nouveaux équipements, préservant l’approvisionnement en puces là où elles sont le plus nécessaires.

Soutenues par la gestion unique de pièces détachées d’Evernex, le service SPaaS™, les entreprises peuvent accéder rapidement et facilement à du matériel reconditionné à partir de plus de 330 sites de stockage avancé entièrement équipés, dans le monde entier. Avec plus de 850 000 articles multifournisseurs en stock à travers les actifs de réseau, de serveur et de stockage, les pièces requises sont immédiatement disponibles pour être livrées en temps voulu afin d’assurer la continuité des activités, même dans le climat actuel de perturbations.

En utilisant une combinaison d’actifs reconditionnés et de TPM, les responsables des infrastructures et des opérations peuvent atténuer les impacts de la pénurie à court terme. Ces approches refaçonneront notre consommation non durable de puces en remettant en question une culture de remplacement du matériel à l’échelle de l’industrie – répondant ainsi à l’appel urgent pour un avenir plus durable dans l’IT.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez des mises à jour régulières et devancez-vous sur les dernières tendances en matière de gestion des actifs informatiques

OBTENIR UN DEVIS

OBTENIR UN DEVIS