De par leur nature, les TIC sont en constante évolution. Toutefois, l’année 2020 a constitué une véritable tempête qui a accéléré la croissance d’un certain nombre de tendances et a mis en lumière le rôle essentiel que joue désormais la technologie pour réagir aux crises mondiales inattendues et en atténuer l’impact. Il n’a jamais été aussi important pour les particuliers, les entreprises, les gouvernements et les ONG de disposer d’une infrastructure adéquate et bien entretenue.

C’est le début d’une nouvelle année et nous appréhendons tous ce qui nous attend. Pour vous aider à couper court au bruit environnant et aux nombreuses prédictions technologiques, nous avons sélectionné trois tendances TIC clés à surveiller en 2021 et nous vous expliquons comment elles auront un impact sur les marchés du matériel informatique multifournisseur et de la tierce maintenance.

Tendance 1 : les nouvelles technologies représenteront un pourcentage croissant des dépenses en TIC

Après être restées pratiquement stables en raison de la crise sanitaire mondiale de 2020, les dépenses en TIC devraient recommencer à augmenter en 2021, avec un pourcentage croissant destiné à l’investissement dans les nouvelles technologies. Selon IDC, l’émergence de l’IdO contribue déjà de manière significative à la croissance du marché et, au cours de la prochaine décennie, les nouvelles technologies telles que la robotique, l’IA et l’AR/VR se développeront également pour représenter plus d’un quart des dépenses en TIC. Mais il existe quelques réserves. Les obstacles à l’adoption des nouvelles technologies, par exemple le manque d’infrastructure cloud sur les marchés émergents, signifient que cette tendance pourrait prendre plus de temps à gagner du terrain dans certains endroits. Les petites entreprises, davantage motivées par les remplacements de matériel en fin de cycle, sont également susceptibles de mettre plus de temps à augmenter leurs dépenses en nouvelles technologies. Enfin, un peu de prudence s’impose, car l’enthousiasme pour les nouvelles technologies peut dépasser leur adoption réelle, comme l’a constaté Gartner pour l’IA, où seul un CIO sur cinq a atteint ses objectifs d’adoption sur 12 mois.
Toute technologie, même la plus récente, repose sur du matériel et une infrastructure physique qui doivent être entretenus pour fonctionner correctement. La prévision de la maintenance doit être effectuée en même temps que les nouveaux investissements dans les TIC, et non dans cinq ans, une fois que le matériel n’est plus sous garantie chez le fabricant. En outre, le fait de soutenir les entreprises en prolongeant la durée de vie de leur infrastructure existante et en proposant des équipements de base reconditionnés permet de réaliser des économies qui peuvent être réinvesties dans de nouvelles technologies.

Tendance 2 : demande croissante de matériel TIC d’occasion

L’achat de matériel d’occasion est en hausse et devrait poursuivre sa trajectoire ascendante en 2021 et au-delà. IDC chiffre le TCAC à 5 % et estime que les ventes d’infrastructures TIC d’occasion atteindront 36 milliards de dollars d’ici 2024. Les principaux moteurs de cette tendance semblent être une plus grande préoccupation des entreprises et de leurs employés millennials pour l’environnement, ainsi que des considérations financières, tant pour l’achat que pour la vente d’équipements d’occasion. Bien que le ralentissement économique de l’année dernière ait certainement contribué à soutenir la tendance écologique/économique, cette évolution est antérieure à la crise du Covid-19, ce qui démontre une tendance plus fondamentale et plus résistante. Susan Middleton, directrice de recherche sur les stratégies de consommation et de financement flexibles pour l’informatique chez IDC, explique que les achats d’équipements d’occasion sont souvent effectués pour augmenter la capacité plutôt que pour rafraîchir le matériel. Les organisations bénéficient également de l’acquisition de systèmes entièrement configurés comme alternative à l’achat de matériel neuf. Enfin, cette approche d’achat garantit également que les économies générées peuvent être réinvesties ailleurs dans l’entreprise.
En tant que vendeur de matériel d’occasion depuis plus de 35 ans, Evernex est parfaitement conscient de cette tendance. Nous avons observé la croissance de ce marché et nous nous attendons à ce qu’il prenne encore plus d’ampleur en 2021. Notre capacité à reconditionner et à certifier les équipements fait de nous un partenaire précieux pour nos clients, qui cherchent à optimiser les coûts de leur infrastructure sans faire de compromis sur la fiabilité et la qualité.

Tendance 3 : le cloud continuera d’évoluer, tout comme la demande en la matière

L’utilisation et la dépendance au cloud n’ont cessé de croître au cours de la dernière décennie et, malgré un contexte économique difficile, cette tendance a continué en 2020. L’essor des besoins en matière de travail à distance pousse les organisations à investir davantage dans leurs capacités de cloud. Deloitte souligne que de nombreux projets de déploiement utilisent désormais une approche appelée “cloud hybride” ou un mélange d’environnements de cloud public et privé, qui inclut généralement des ressources sur site. Cette approche est cohérente avec le “rapatriement des données”, une autre tendance selon laquelle les entreprises rapatrient les données du cloud vers des serveurs sur site afin d’améliorer la sécurité, la disponibilité et la rentabilité, et de retrouver un meilleur contrôle sur leurs données. Nous observons cette tendance sur le marché, les clients d’Evernex poursuivant leur migration vers le cloud et adoptant de plus en plus une combinaison de solutions sur site et hors site.
Partout où il y a du cloud, il y a des datacenters et des infrastructures qui doivent être rigoureusement entretenus. L’évolution vers un modèle de cloud hybride est particulièrement intéressante pour les fournisseurs de matériel informatique et de TPM comme Evernex, car nous avons beaucoup à offrir aux entreprises qui recherchent le bon équilibre entre les services de cloud hors site et les serveurs sur site à un prix raisonnable.

2021 : une année de croissance continue, d’évolution et d’opportunités

Ce qui précède démontre que malgré l’année difficile connue en 2020, les tendances en matière de TIC continuent de se développer progressivement et dans la même direction qu’avant la crise mondiale. Les préoccupations concernant l’investissement dans les technologies innovantes, les coûts, la sécurité et le contrôle des données, ainsi que la durabilité, sont au premier plan depuis plusieurs années et elles continueront de stimuler le changement et les décisions d’achat en 2021.
Les douze prochains mois s’annoncent prometteurs pour les marchés du matériel informatique et de TPM, car les entreprises continuent d’accroître leurs besoins en infrastructures sur site et hors site, notamment par le biais de modèles de cloud hybride, et s’orientent vers l’adoption d’achats d’équipements d’occasion.
Evernex a su tirer parti de son expertise technique et commerciale pour devenir un fournisseur de premier plan de systèmes informatiques critiques et de services de maintenance dans le monde entier. Contactez-nous dès aujourd’hui pour en savoir plus sur la façon dont nous pouvons vous aider à préserver votre infrastructure informatique essentielle.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez des mises à jour régulières et devancez-vous sur les dernières tendances en matière de gestion des actifs informatiques

OBTENIR UN DEVIS

OBTENIR UN DEVIS